Les implants en silicone sont des dispositifs placés à l'intérieur du corps humains et qui sont destinés à remplir les parties du corps manquantes, utilisés lors des interventions de la chirurgie esthétique d'augmentation des seins et des fesses. Les implants médicaux en silicone doivent avoir des propriétés biomécaniques comparables à celles des tissus autogènes sans aucun effet indésirable. Les implants peuvent être placés de façon permanente, enlevés, ou changés une fois qu'il est nécessaire. 

Les implants en silicone mammaire

 

Les implants mammaires en silicone sont remplis d'un gel de silicone visqueuse qui se déroule au sein d'une enveloppe élastomère de silicone. Même en cas d’une déchirure le gel de la silicone reste dans la coque et ne s’échappe pas de la poche de l'implant mammaire.

Un implant mammaire de silicone même endommagé ne cause pas de changement du profil des seins. Les patients qui choisissent ce type d'implant devraient procédées à des contrôles plus réguliers avec leur médecin par rapport à ceux sur les implants de solution saline. L'état des implants peut être déterminé avec une IRM ou échographie.

Les implants en silicone fessières

Augmentation des fesses avec des implants de silicone solide est devenue une intervention chirurgicale de plus en plus populaire dans le monde en entier. Contrairement aux implants mammaires les implants fessiers en silicone sont solides avec un aspect souple pour une apparence  et touché naturelle. Les avantages des implants fessiers en silicone solides qu’elles ne peuvent pas se rompre.

Existent en plusieurs mesures, les implants fessiers en silicone, répondent aux différentes anatomies et  souhaits des patients.

Les risques des implants en silicone

 

Toutes les interventions chirurgicales comportent des risques. Il s’agit notamment des ecchymoses sur le site chirurgical, douleur, gonflement et une rougeur. Lorsque votre implant est inséré ou retiré, vous devriez vous attendre ces types de complications. Les risques d'implants médicaux comprennent les risques chirurgicaux au cours du placement ou l'enlèvement, l'infection, et l'échec de l'implant. Certaines personnes ont également des réactions aux matériaux utilisés dans les implants.