Les personnes ayant recours à une intervention de chirurgie esthétique ambitionnent souvent à améliorer leur aspect physique pour se sentir mieux dans leur peau, rajeunir de quelques années et regagner une majeure estime de soi.

La grande popularité des opérations dechirurgie esthétique à travers le monde a fait que de plus en plus de jeunes en réclament une à leurs parents pour remodeler le nez, recoller les oreilles ou diminuer la taille des seins, qui sont les premières sources de complexes chez les adolescents.

Parfois même, la chirurgie esthétique est une intervention salvatrice pour des adolescents qui souffrent des moqueries et de la maltraitance de leur entourage à cause de leur physique. Découvrons les cas les plus célèbres où des adolescents ont pu revivre tranquillement après l’intervention.

Le cas de Nadia, sauvée par la chirurgie du visage

L’histoire de Nadia est une des histoires les plus représentatives sur l’effet de la chirurgie esthétique chez les jeunes. Cette jeune américaine, depuis l’âge de sept ans, avait des oreilles décollées, et un visage jugé comme disgracieux, et c’est tout ce qui lui a valu les moqueries de ses camarades qui l’appelaient « Dumbo » ou encore « celle aux plus grandes oreilles » ; et comme elle l’avoue à CNN, « ça a été très déprimant ». 

Les choses ne se sont pas arrangées durant les années qui ont suivi, alors la jeune fille ne voyait que la chirurgie esthétique pour pouvoir se débarrasser des moqueries.

Ses parents ne pouvant pas s’offrir les frais de l’opération, c’est l’association Little Baby Face qui s’est chargée de lui offrir les frais de la chirurgie. La jeune fille, grâce la chirurgie plastique s’est faite recoller les oreilles, et s’est fait aussi remodeler le nez et le menton pour avoir de nouveau un visage plus harmonieux et pouvoir ainsi reprendre une vie normale.

Zara Hartshorn, la lycéenne qui avait le visage d’une femme de soixante ans

Beaucoup de jeunes à travers le monde peuvent souffrir d’une maladie rare qui peut leur donner un physique disgracieux. C’est le cas de Zara Hartshorn, une jeune britannique qui, jusqu’à l’âge de 16 ans, avait le visage ridé et affichait l’aspect d’une femme de soixante ans.

Cette maladie particulière porte le nom de « lipodystrophie », une maladie génétique qui cause l’affaissement de la peau et qui lui a été transmise par sa mère. La jeune femme tout le long de son adolescence a subi les moqueries et parfois même les agressions de ses camarades qui allaient jusqu’à la rouer de coups.

Mais aujourd’hui la jeune femme a repris une vie normale après avoir subi un lifting du visage, qui lui a redonné une peau lisse et un aspect de jolie jeune fille.

Le jeune garçon « handicapé » par un sexe trop grand

Un autre cas insolite, celui d’un jeune américain dont le sexe avait des dimensions trop grandes et dont la forme « ressemblait à un ballon de football américain » selon l’équipe médicale qui l’a examiné. Inutile de dire que ses camarades ne l’épargnaient pas avec leurs moqueries sévères, ce qui créait un grand malaise chez le jeune garçon.

C’est le docteur Rafael Carrion, chirurgien de l’Université de Floride du Sud, qui a permis au jeune adolescent âgé de 17 ans de diminuer la taille du sexe, le libérant ainsi de son calvaire quotidien. Maintenant le jeune garçon vit avec un sexe « un peu plus long et un peu plus gros que la moyenne, mais il est symétrique », pour sa plus grande satisfaction. Comme quoi, un organe sexuel masculin à grande taille n’est pas systématiquement flatteur.